Retour

Google Ads : tous les secrets de cet outil pour booster vos ventes en concession

Acteur incontournable du web, Google dispose d’une plateforme publicitaire autrefois appelée Google Adwords lancée en 2000, plus connue aujourd’hui sous le nom Google Ads.

Tout savoir sur Google Ads

Le monde du marketing a connu de grandes transformations ces dernières années, notamment en raison de la démocratisation d’internet, de la puissance de Google et des évolutions digitales toujours plus rapides. 

Considérée comme l’une des plateformes publicitaires en ligne des plus efficaces, son utilisation devient parfois indispensable pour se faire une place dans les résultats de recherche sur le web. En effet, elle permet à de nombreuses entreprises, en l’échange d’une dépense publicitaire, d’atteindre plus facilement leur cible, grâce à des requêtes plus ou moins précises sur Google.

Sachant que Google possède près de 75 % de la part de marché des moteurs de recherche, il est utilisé environ 3.5 milliards de fois par jour, soit plus de 2.5 millions de recherches par seconde.

Si vous doutez encore du potentiel que la plateforme publicitaire de Google peut apporter à votre business, découvrez-là plus en détail dans cet article !

Quels sont les types de campagnes sur Google Ads ?

Pour satisfaire un maximum d’utilisateurs à la réalisation de publicités payantes, Google Ads met à leur disposition différents types de campagnes. On les classe dans deux catégories principales appelées réseau de recherche et réseaux display.

Les campagnes Réseau de recherche

Lorsque l’on évoque une campagne publicitaire sur le réseau de recherche, cela sous-entend un affichage de la publicité en format texte mais pas que. Cette publicité s’affiche suite à la recherche un mot clé précis dans le moteur de recherche de Google.

Concrètement, ce sont les annonces que vous pouvez retrouvez dans une SERP avec la mention “Annonce” qui apparaît en noir juste avant l’URL de l’annonce.

google ads

Par exemple, si vous effectuez la recherche “concession Mazda Rennes”, Google affichera en premier les annonces sponsorisées des annonceurs qui ont souhaité se positionner sur ce mot clé comme ci-dessus.

Dans le réseau de recherche, il vous est aussi possible de faire apparaître vos annonces produits sur Google Shopping. L’avantage est que pour un produit vous ciblez directement vos potentiels clients.

Sachez que dans les annonces du réseau de recherche, Google vous permet aussi de réaliser des annonces textuelles agrandies (ETA) ainsi que des annonces responsives (RSA)*. Côté RSA, pour un mot clé, l’annonceur peut choisir jusqu’à 15 déclinaisons possibles de méta-titre et jusqu’à 4 méta-description. L’objectif d’avoir autant d’options est de laisser le luxe à Google de tester les nombreuses combinaisons possibles et montrer en priorité celles qui fonctionnent le mieux (nombre de clics, CTR, nombre de conversions, …). Ces RSA permettent aux utilisateurs de créer des messages plus pertinents. L’idée sera de créer des combinaisons de titres, de descriptions afin que Google puisse venir piocher dans ces propositions et proposer le meilleur contenu à l’internaute. 

*Attention, à partir du 30 juin 2022, les annonces textuelles agrandies (ETA) jusqu’ici utilisées dans les campagnes Google Ads, ne pourront plus être utilisées. Elles laisseront place uniquement aux RSA (Responsive search ads). Google prévoit de basculer totalement sur ce type d’annonces d’ici septembre 2022.

Autre changement, les campagnes Smart Shopping seront remplacées par les campagnes Performances Max. Ces campagnes sont recommandées en complément des campagnes Search classiques. Elles permettent la diffusion de votre message publicitaire sur l’ensemble des canaux Google (Display, Youtube, Discover, Gmail) et sont optimisées grâce à la puissance de l’intelligence artificielle de Google.

Sachez qu’à partir de septembre 2022, l’ensemble des campagnes Shopping passeront automatiquement en Performance Max. Un changement bénéfique pour les utilisateurs, puisque Google estime que les Performances Max génèrent une augmentation moyenne de 12% de la valeur de conversion !

Les campagnes Display

Passons désormais aux annonces Display. Celles-ci vont s’intégrer dans le programme publicitaire de Google appelé Google AdSense. Dans ce programme, Google propose aux propriétaires de sites web d’acheter des espaces publicitaires sur les sites pour les mettre à disposition des annonceurs. 

Pour les annonceurs, cela permet de diffuser des annonces sur des sites spécialisés et de toucher une plus large audience qu’en utilisant seulement le réseau de recherche.

Les annonces apparaissent sur les sites internet partenaires et sont directement liées au contenu des pages et des mots clés recherchés par les internautes. Le plus souvent affichées sous forme d’image horizontale ou verticale, elles peuvent être fixes ou dynamiques et ont pour objectif d’attirer l’attention du visiteur.

Comment fonctionne Google Ads ?

Plateforme publicitaire payante, Google Ads dispose d’un fonctionnement, en apparence, très simple. Après avoir ouvert le moteur de recherche Google, les internautes vont rechercher un mot-clé, plus ou moins précis, et atterrir sur une page avec des résultats de recherche appelée SERP (Search Engine Result Page). Sur cette page d’arrivée, se trouvent des résultats organiques (gratuits), mais aussi des annonces payantes, dites sponsorisées.

Avec des revenus de 33,76 milliards de dollars au premier trimestre 2020, Google Ads dispose d’un business modèle très rentable pour Google, construit sur un paiement au clic appelé coût par clic (CPC) mais aussi décliné en coût par impression (CPM) et coût par acquisition (CPA).

L’avantage de Google Ads (et du digital en général) provient de la possibilité de suivre précisément le retour sur investissement des actions. Google Ads ne déroge pas à la règle, une fois correctement paramétré il sera possible de suivre si les prospects venant des vos publicités ont converti ou non sur le site. Nous sommes capable de savoir si le lead a fait une demande de devis sur un modèle de véhicule en particulier, s’ il a fait une demande de rappel, s’il a déclenché une conversation par chat ou s’ il a pas converti. Toutes ces données permettent de tirer rapidement des conclusions et apporter les modifications nécessaires aux différentes campagnes si besoin.

Définir des enchères sur Google Ads

Construite sur un système d’enchères, la plateforme publicitaire de Google a plusieurs méthodes d’enchères.

Sur la partie “Search”, Google met en concurrence les annonceurs se plaçant sur le même mot clé, vous achetez donc de la visibilité sur ce mot-clé.

Sur le “Display”, Google met en vente de l’espace publicitaire sur les sites appartenant au réseau Google Display, vous achetez donc un emplacement publicitaire sur d’autres sites ou applications. Ce qui nous donne 3 types d’enchères différentes :

  • le CPC,
  • le CPM,
  • le CPE/CPA.
Le CPC

C’est un coût au clic, c’est à dire qu’à chaque fois qu’un internaute clique sur votre annonce, vous dépensez le prix déterminé par Google lors du paramétrage de l’annonce.

Le CPM

Il correspond au coût pour mille. Ce coût est le prix que vous dépenserez pour 1000 impressions d’annonces, c’est-à-dire dès que votre annonce sera affichée 1000 fois aux internautes.

Le CPE ou CPA

C’est le coût par engagement ou acquisition et désigne une stratégie basée sur les interactions des internautes avec votre annonce. On compte un engagement lorsque l’utilisateur montre un intérêt particulier pour votre publicité. Cela peut être l’inscription à une newsletter, le visionnage d’une vidéo, le remplissage d’un formulaire, etc.

Concrètement, sur chaque publicité, le professionnel définit le prix maximal qu’il est prêt à payer pour un clic sur son annonce. 

Imaginons que vous êtes le directeur d’une concession Peugeot à Limoges et que vous souhaitez lancer une campagne publicitaire avec une annonce positionnée sur le mot clé : Peugeot Limoges. Vous définissez un montant d’enchère maximal pour ce mot clé à 1€, si aucun autre annonceur ne souhaite acheter le même mot clé votre annonce sera diffusée sans problème. Cependant si l’un de vos concurrents souhaite se placer sur ce mot clé également et qu’il a défini une enchère maximale plus élevée, son annonce sera visible en priorité. 

Pour cet exemple, il s’agit du concept initial. Dans la réalité Google ne prend pas uniquement en compte votre enchère maximale pour décider de la diffusion de votre annonce ou non. Il s’appuie également sur des critères comme le “Quality Score”, une notion à découvrir dans le prochain paragraphe.

Besoin de mettre en place une campagne Google Ads pour booster vos ventes en concession ? 

Vérifier le niveau de qualité de l'annonce

Pour vous aider à estimer le coût idéal d’une annonce, Google peut évaluer votre annonce grâce à un critère appelé le “Quality score”. Ce score vous donne une idée du niveau de qualité de votre publicité mais aussi de votre page de destination. Il fait partie de l’équation lorsque Google définit le Coût par clic (CPC) que vous payez pour chaque interaction avec votre publicité. Selon Google, « Des annonces de meilleure qualité peuvent entraîner une réduction des coûts et une meilleure position. »

Compris entre 1 et 10, le Quality score de votre annonce vous indique ce que Google pense de votre annonce, de votre page de destination et des performances de votre campagne. Plus votre score est proche de 10, plus vous bénéficieriez de bonus : votre annonce sera plus souvent diffusée, elle sera plus souvent devant les autres annonces et vous paierez moins cher que vos concurrents à prestation égale. Il est donc très important de bien travailler ces différents éléments.

Pour estimer le Quality score le plus juste pour votre annonce, Google se base sur 3 principaux facteurs :

  • le taux de clics attendu,
  • la pertinence de l’annonce avec le mot clé choisi,
  • la convivialité de la page de destination aussi appelée page d’atterrissage, à savoir si l’internaute accèdera à un contenu pertinent, original et utile selon sa recherche d’origine.
quality score google ads

Calcul du classement de l'annonce

Toujours dans l’objectif de vous proposer une estimation la plus juste possible pour le classement de votre annonce, Google va se charger de calculer cet emplacement.

Pour ce faire il va prendre en compte plusieurs variables, le montant maximum de votre enchère, le Quality Score de votre annonce et comment se situent vos concurrents.

Ce classement permet de vous donner une idée de la position de votre annonce sur la page des différents résultats de recherche. Plus la valeur de ce classement sera importante, plus votre annonce sera visible et haute dans la SERP. Inévitablement, un classement élevé vous permettra d’obtenir un taux de clic sur votre annonce ou votre campagne plus important.

Pour une communication rapide et performante, Google Ads peut être votre meilleur allié. Les différents types de publicités proposés par la plateforme laissent un vaste choix aux annonceurs et permet une personnalisation complète de la diffusion des annonces.

Avec toute cette théorie, il est désormais temps de passer à la pratique ! Découvrez dès maintenant les différentes étapes de la création de publicités sur Google Ads, et atteignez rapidement vos objectifs…

Envie d’améliorer la notoriété de votre centre automobile rapidement ? 

Articles dans la même catégorie